Événement

Formation continue

MISEZ-VOUS SUR LES FORCES DE VOS CLIENTS? TOUR D’HORIZON ET APPLICATIONS PRATIQUES DE CE NOUVEAU COURANT DE LA PSYCHOLOGIE POSITIVE

Jacques Forest, Ph.D., psychologue
Reconnaissance OPQ : 6 heures RA01272-15
Québec, vendredi 20 novembre 2015, de 8h30 à 16h00

PROBLÉMATIQUE

Depuis les dernières années, de plus en plus de recherches provenant de la psychologie positive démontrent que les individus connaissant et faisant une utilisation consciente de leurs forces personnelles en retirent plusieurs bénéfices, allant d’un plus grand sentiment de bien-être à une diminution de leurs symptômes dépressifs. En tant que psychologues, nous pouvons jouer un rôle important dans l’identification et le développement de ces forces chez nos clients. Spécialisés en psychologie positive, un tour d’horizon du courant des forces sera proposé. L’atelier débutera par un retour sur les fondements de la psychologie positive et sur les bases théoriques sous-jacentes au courant des forces. Les principales écoles de pensée, les instruments utilisés et les résultats de recherche seront exposés de façon simple et structurée afin que le participant ait un portrait d’ensemble du courant. La deuxième partie de l’atelier sera ensuite consacrée précisément aux interventions basées sur les forces. Les interventions ayant obtenu des résultats scientifiquement validés seront d’abord présentées, puis les principaux modèles d’intervention proposés par les divers auteurs du domaine seront revus et discutés. Enfin, l’atelier se terminera par une troisième partie pratique où les participants auront l’occasion de mettre en application les concepts abordés.

BESOIN

La psychologie a un historique de recherche de plusieurs siècles sur comment résoudre des problèmes ou amoindrir la souffrance mais de seulement quelques décennies sur comment augmenter le bien-être et le fonctionnement optimal. Le besoin ciblé par cette formation est de justement donner aux intervenants de première ligne des méthodes et techniques, issues de la recherche en psychologie positive, afin d’être mieux outiller pour augmenter le fonctionnement optimal chez leurs client(e)s. Les interventions en psychologie positive étant un complément à la psychologie dite traditionnelle ou classique, la formation s’adresse à un large éventail de psychologue et psychothérapeute, dans différents domaines d’intervention, avec différentes clientèles. 

CLIENTÈLE

Psychologue et psychothérapeute, dans différents domaines d’intervention, avec différentes clientèles, intéressées à parfaire leurs compétences dans les techniques d’interventions qui permettent à la fois de diminuer le vécu négatif et d’augmenter le vécu positif. Le formateur principal travaillant majoritairement avec une clientèle adulte dans des sphères de performance (ex.: athlètes de haut niveau, travailleurs et organisations), la plupart des exemples viendront de ces domaines mais cela ne réduit pas l’applicabilité des notions à d’autres clientèles et milieux. 

LE FORMATEUR

Jacques Forest détient un doctorat en psychologie du travail et des organisations de l’Université de Montréal et a réalisé des études postdoctorales à l’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia. Il est actuellement professeur en comportement organisationnel à l’ESG-UQAM, psychologue organisationnel et conseiller en ressources humaines agréé (CRHA).

Ses études et enquêtes ont été financées par différents organismes québécois, canadiens et américains et il a reçu un prix lors du concours 2006 de vulgarisation scientifique de l’Association Francophone pour le Savoir (ACFAS) de même que le prix de la relève professorale en recherche de l’ESG-UQAM en 2011.

M. Forest a entre autres été conférencier à Paris pour l’ANDRH, à Toronto pour le Conference Board of Canada, à une conférence TED à Montréal en plus d’être fréquemment sollicité pour des entrevues pour des médias tels que La Presse, Radio-Canada et Les Affaires.

Syllabus complet

– Définir ce qu’est une force.
– Distinguer les écoles de pensées composant le courant des forces ainsi que leurs contributions.
– Identifier les interventions dont l’effet a été scientifiquement démontré.
– Comprendre les principales étapes d’intervention proposées par les auteurs dans le domaine.
– Appliquer les notions vues dans un contexte pratique.
– Pratique de l’exercice « Moi à mon meilleur »

Méthode ou stratégique pédagogique

L’exposé théorique sera ponctué de discussion et de périodes de questions et, vers la fin de la séance, des exercices pratiques en continue seront faits. Les exercices pratiques représenteront environ 3.5 heures dans la formation.

Bibliographie sommaire

Asplund, J., Lopez, S.J., Hodges, T., Harter, J. (2007). The Clifton StrengthsFinder 2.0 technical report: Development and validation.  
     Princeton, États-Unis : Gallup.
Biswas-Diener, R. (2010). Practicing positive psychology coaching: Assessment, activities and strategies for success. Hoboken, États-
     Unis : John Wiley & Sons.
Buckingham, M. (2007). Go put your strengths to work. New York, États-Unis : Free Press Clifton, D., & Harter, J. K. (2003). Investing in strengths. Dans K. S. Cameron, J. Dutton, & R. Quinn (Éds), Positive Organisational 
     Scholarship (pp. 111-121). San Francisco, États-Unis : Berrett-Koehler Publishers.
Biswas-Diener, R. (2006). From the equator to the North Pole: A study of character strengths. Journal of Happiness Studies, 7, 293-
     310.
Dahlsgaard, K., Peterson, C., & Seligman, M. E. P. (2005). Shared virtue: The convergence of valued human strengths across culture 
      and history. Review of General Psychology, 9(3), 203-213.
Forest, J., Mageau, G. A., Crevier-Braud, L., Dubreuil, P., Bergeron, E., & Lavigne, G. L. (2012). Harmonious passion as a mediator of 
     the relation between signature strengths’ use and optimal functioning at work: Test of an intervention program. Human Relations, 
     65(9), 1233-1252.
Govindji, R., & Linley, A. (2007). Strengths use, self-concordance and well-being :Implications for strengths coaching and coaching 
     psychologists. International Coaching Psychology Review, 2, 143-153.
Hodges, T. D., & Asplund, J. (2010). Strengths development in the workplace. Dans A. Linley, S. Harrington, & N. Garcea (Éds), 
     Oxford Handbook of Positive Psychology and Work (pp. 213-220). New York, États-Unis: Oxford University Press.
Hodges, T. D., & Clifton, D. (2004). Strengths-based development in practice. Dans A. Linley, & S. Joseph (Éds), Positive Psychology 
     in Practice. (pp. 256-268). Hoboken, États-Unis : John Wiley & Sons.
Linley, A. (2010). The Strengths Book. Coventry, Angleterre : CAPP Press.
Linley, A. (2008). Average to A+ : Realising strengths in yourself and others. Coventry, Angleterre : CAPP Press.
Linley, A., Biswas-Diener, R., & Trenier, E. (2010). Positive psychology and strengths coaching through transition, Dans S. Palmer & 
     S. Panchal (Éds), Developmental coaching : Life transitions and general perspectives. (pp. 161-182). Angleterre : Routlege.
Linley, A. & Burns, G. W. (2011). Strengthspotting – Finding and developing client resources in the management of intense anger. 
     Dans G. W. Burns (Éd), Happiness, Healing, Enhancement: Your Casebook Collection for Applying Positive Psychology in 
     Therapy, (pp. 3-14), Hoboken, États-Unis : John Wiley & Sons.
Linley, A., & Harrington, S. (2006). Playing to your strengths. The Psychologist, 19, 86-89.
Linley, A., & Joseph, S. (2004). Positive psychology in practice. Hoboken, États-Unis : John Wiley & Sons.
Lopez, S. J., Tree, H., Bowers, K., & Burns, M. E. (2004) KU Strengths Mentoring Protocol. Unpublished mentoring protocol, 
     University of Kansas, Lawrence.
Lopez, S. J., Tree, H., Bowers, K., & Burns, M. E. (2006, octobre) Positive Psychology on Campus. Presented at the 5th Gallup 
     International Positive Psychology Summit, Washington D.C., U.S.A.
Lyubomirsky, S., King E., & Diener, E. (2005). The benefits of frequent positive affect : does happiness lead to success ? 
     Psychological bulletin, 6, 803-855.
Park, N., Peterson, C. & Selimgan, M. E. P. (2004). Strengths of character and well-being. Journal of social and clinical psychology, 
     23, 603-619.
Park, N., Peterson, C., & Seligman, M. E. P. (2004). Strengths of character and well-being. Journal of Social & Clinical Psychology, 
     23, 603-619.
Park, N., Peterson, C., & Seligman, M. E. P. (2006). Character strengths in fifty-four nations and the fifty US states. The Journal of 
     Positive Psychology, 1(3), 118-129.
Peterson, C. (2006). A primer in positive psychology. Angleterre : Oxford University Press.
Peterson, C., Ruch, W., Beerman, U., Park, N., & Seligman, M. E. P. (2007). Strengths of character, orientations to happiness, and life 
     satisfaction. Journal of Positive Psychology, 2, 149-156.
Peterson, C., & Seligman, M. E. P. (2004). Character strengths and virtues : A handbook and classification.  Washington D.C., 
     États-Unis : American Psychological Association.
Proctor, C., Maltby, J., & Linley, P. A. (2009). Strengths use as a predictor of well-being and health- related quality  of life. Journal of 
     Happiness Studies, 10, 583-630.
Proctor, C., Tsukayama, E., Wood, A., Maltby, J., Eades, J. F., & Linley, A. (2011). Strengths Gym : The impact of a character 
     strengths-based intervention on the life satisfaction and well-being of adolescents. Journal of Positive Psychology, 6, 377-388.
Roberts, L.M., Dutton, J., Spreitzer, G., Heaphy, E., Quinn, R., (2005), « Composing the reflected best-self portrait : Building pathways 
     for becoming extraordinary in work organizations », Academy of Management Review, vol. 30 n° 4, p. 712-736.
Roberts, L.M., Spreitzer, G., Dutton, J., Quinn, R., Heaphy, E., Barker, B. (2005b), « How to play to your strengths », Harvard 
     Business Review, vol. 83 n° 1, p. 74-80.
Ruch, W., Huber, A., Beermann, U., & Proyer, R. T. (2007). Character strengths as predictors of the « good life » in Austria, Germany 
     and Switzerland. In Romanian Academy, « George Barit » Institute of History, Department of Social Research (Ed.), Studies and 
     researches in social sciences (Vol. 16). Cluj-Napoca, Romania: Argonaut Press, 123-131.
Seligman, M. E. P., Steen, T. A., Park, N., & Peterson, C. (2005). Positive psychology progress: Empirical validation of interventions. 
     American Psychologist, 60, 410-421.
Seligman, M. E. P., Rashid, T., & Parks, A. (2006). Positive psychotherapy. American Psychologist, 61, 774-788.
Smith, E. (2006). The strengths-based counseling model. Counseling Psychologist, 34, 13-79.
Wood, A. M., Linley, A., Maltby, J., Kashdan, T. B., & Hurling, R. (2011). Using personal and psychological strengths leads to 
     increases in well-being over time : A longitudinal study and the development of the strengths use questionnaire. Personality and 
     Individual Differences, 50, 15-19.
Wong, J. (2006). Strengths-centered therapy : A social constructionist, virtue-based psychotherapy.
Psychotherapy : Theory, 
     Research, Practice and Training, 43, 133-146.


Lieu

Hôtel Classique
2815, boulevard Laurier
Québec (Québec) 
G1V 4H3

Téléphone : 1-418-658-2793
Sans frais : 1-800-463-1885

Stationnement gratuit – Dîner inclus!

Google Maps