Événement

Formation continue

LA GENÈSE DU SACRÉ ET DE L’ABSOLU CHEZ L’ENFANT ET L’ADOLESCENT – ou – COMMENT ACCUEILLIR LA RECHERCHE DE SENS CHEZ L’ENFANT ET L’ADOLESCENT

Dr Michel Lemay, Psychiatre
Reconnaissance OPQ : 12 heures RA02259-17
Abbaye St-Benoît-du-Lac, vendredi 8 septembre 15h00 au dimanche 10 septembre 2017 13h00 COMPLET

DESCRIPTION DE LA FORMATION

La session de formation et de réflexion animée par le Dr Michel Lemay, psychiatre, propose les objectifs suivants.

Dès la petite enfance, le jeune être humain veut dépasser les limites de son expérience immédiate, car il ne peut jamais se contenter d’une destinée finie. Si on sait l’observer et l’écouter, on découvre dès ses premières années une sorte de souffle permanent à vouloir aller plus loin non seulement dans l’exercice de sa motricité, de ses expériences sensorielles, et de la communication avec son creuset d’accueil mais dans une recherche interrogative sur ce qu’il est, sur ce qu’il fait et sur ce qu’il découvre. Derrière cette poussée irrésistible, il a une soif de dépassement en même temps que, rencontrant à la fois jouissance et incomplétude, il comble ses attentes par des représentations sensorielles et par des images qui constituent sa vie intérieure. Il est en recherche d’un Ailleurs dont il nous livre des contenus par son langage, ses jeux, ses dessins, ses initiatives, ses questions, Cette quête se tourne vers le merveilleux, l’inconnu, l’invisible, l’absolu, le sacré et passe par des étapes lui permettant d’avoir des visions successives de lui-même et du monde où il est inscrit.  Il est en recherche de Sens, s’interpelle et interpelle les adultes sur ce qu’on peut appeler les mystères de la vie.  Il développe une spiritualité qu’il faut distinguer d’une pratique religieuse et qui peut se résumer à la question lancinante ; pourquoi suis-je né et comment assumer sur cette terre ma condition humaine?

En dehors de travaux centrés sur une religion, peu d’études ont abordé cette quête de Sens et encore moins de travaux ont osé situer la place du parent et d’un intervenant dans ce cheminement infantile. C’est ce que nous tenterons de faire dans le respect de toutes les croyances.

PLAN

L’aube de la vie (du désir d’enfant à sa naissance)

– L’émerveillement

– Les parents ne créent pas un enfant. Ils accompagnent un sujet en devenir dans sa création.

– Le merveilleux de l’aventure biologique et le dialogue avec l’enfant du rêve

– La vie embryonnaire et fœtale laisse-t-elle des traces dans le psychisme ?

– Être dans puis hors de la mère. Le grand passage et ses significations possibles.

– Qui est ce bébé accueilli ?

– Du corps à corps à la prise de conscience du corps.

– Le temps de la symbiose laisse-t-elle des traces ?

En route vers un devenir (de quelques mois à trois ans)

La soif du dépassement et la fin de la symbiose

– Le rôle fondamental de la relation et l’établissement d’un partenariat

– Il n’y a pas de devenir sans connaître le bien-être et l’incomplétude

– Il n’y a pas de créativité possible sans connaître l’anxiété et la sécurité

– Quelques réflexions sur la genèse de la sexualité

– L’évolution des processus cognitifs

– Quand les limites et les balises deviennent des Lois

L’apparition d’un projet de vie où l’enfant s’interroge sur ce qu’il est  et interpelle ceux qu’il côtoie (3 à 6ans)

– Le rôle du langage et de l’évolution cognitive dans cette interpellation

– La transformation du partenariat

– Les grandes questions sur les «ultra choses» et la fonction des Pourquoi.

– La place de l’animisme, de l’artificialisme, du réalisme, de la magie, des peurs, du monde invisible et de l’imaginaire

– Les formes d’expression allant des jeux, du dessin à l’attirance vers les Arts, la musique, l’expression corporelle

– La situation œdipienne critiquée

– L’apparition de la compassion, de l’empathie, de l’altruisme

– L’apparition de la notion de faute

La rencontre entre l’intelligence de la raison et l’intelligence émotionnelle ( 6 à 12-13 ans)

– Le monde scolaire et son impact sur le développement de la pensée.

– La rencontre avec les pairs

         La formation des amitiés

         La camaraderie et le domaine de la socialisation

– Le langage intérieur et l’apparition de la pudeur

– L’expansion de l’imaginaire et ses formes d’expression

– La place des jeux et du jeu symbolique dans le développement de   l’imaginaire

– La transformation de la dynamique familiale à cette période de la vie

         Les identifications se multiplient et se chevauchent

         Les différents secteurs de la personnalité dans le circuit familial

         L’apparition de nouvelles grandes questions existentielles

– L’évolution du développement moral. L’apparition du religieux et la place éventuelle de la pratique d’une religion.

Le temps où  l’identité imitatrice acquise est remise en cause (l’adolescence)

L’impactdes transformations corporelles et  des processus cognitifs

-Le deuil de l’enfance

-La distanciation.  Le Moi idéel et l’Idéal du moi.

-La place de la sexualité; ses richesses et ses avatars

-La réappropriation de valeurs, d’une identité et des sens possibles de la vie

-Les nouvelles grandes questions «vitales».

-Le désir et les craintes de s’engager

Réflexions globales sur le thème de la session à partir du  cheminement décrit

– Le dépassement

– Le merveilleux

– Le doute et les certitudes

– Moi Idéal, Idéal du Moi

– La conscience morale dans les perspectives personnelles, sociales, religieuses

– La recherche de sens : sens moral esthétique – sens moral familial – sens moral social – sens moral magique – sens moral religieux – sens moral dans le contexte d’une religion et dans les grands courants idéologiques.

– La démarche spirituelle

– La démarche du religieux

– La démarche d’une religion

– Comment chaque intervenant souhaite se situer par rapport aux différentes réflexions issues de la session ?

Bibliographie

Il est évident que la session s’inspire des ouvrages de base sur le développement affectif, cognitif et social de l’enfant et de l’adolescent. Nous ne les énumérerons pas et nous nous contenterons de présenter ceux qui concernent directement le thème.

B. Cyrulnik. L’ensorcellement du monde. Odile Jacob 1997

E. Drewermann. La peur et la faute, psychanalyse et morale. Ed. Cerf  Tome 1 1982

J. Laplanche et J.B. Pontalis. Vocabulaire de la psychanalyse P.U.F. 1967

J.Y. Dartiguenave. Rites ritualité L’Harmattan 2001

H. Bissonnier. Psychopédagogie de la conscience morale. Fleurus 1969

Matthieu Galey. Les yeux ouverts centurion 1980

A. Hesnard. L’univers morbide de la faute P.U.F.1949

A. Kahn. Et l’Homme dans tout ça ? Nil. 1999

Ch. Odier. L’angoisse et la pensée magique, Delachaux et Niestlé 1947

J.F. Revel . M. Ricard Le moine et le philosophe Pocket. 1999

F. Lenoir. Des intégrismes aux nouvelles spiritualités. Hachette Plon 2003

Ph. Presles. Tout ce qui n’intéressait pas Freud. .l’éveil à la conscience et ses mystérieux pouvoirs.  Robert Laffont 2011

J.A. Durlak (edit. by). Social and emotional learning Guilford 2015

D.J. Siegel. The developing Mind. Guilford 2015

M. Lemay. Forces et souffrances psychiques de l’enfant Tome 1. Érès 2014

R. Debray. Le feu sacré. Fonctions du religieux. Folio Essais 2003

R. Lestienne. Le hasard créateur Ed. la découverte 1993

D. H. Lévy. La pureté dangereuse Grasset 1994

P. Ricoeur. la mémoire, l’histoire, L’oubli. Le Seuil 2000

J. Boutonnier. L’angoisse P.U.F. 1963

Le formateur : Dr Michel LEMAY

Professeur émérite de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à la faculté de médecine de l’Université de Montréal, Michel Lemay a exercé comme pédopsychiatre au centre hospitalier universitaire mère-enfant (hôpital Sainte-Justine) à Montréal dont il a dirigé la clinique de l’autisme et des troubles envahissants du développement. Conférencier extrêmement apprécié et reconnu internationalement, il est aussi l’auteur de nombreux livres dont, entre autres :

·         Psychopathologie juvénile, Paris, Fleurus, 1973 

·         L’Éclosion psychique de l’être humain, Paris, Fleurus, 1983 

·         Les Psychoses infantiles, tomes 1 et 2, Paris, Fleurus, 1987

·         J’ai mal à ma mère, Fleurus, 1993, 

·         Famille, qu’apportes-tu à l’enfant? Montréal, Hôpital Sainte-Justine, 2001 

·         L’Autisme aujourd’hui, Paris, Odile Jacob, 2004 

·         Forces et souffrances psychiques de l’enfant, Tome 1, 2, et 3 Toulouse, Érès, 2014 

 

Lieu

Abbaye St-Benoît-du-Lac

**Notes importantes** : 

– Le coût de cet événement inclut les 12 heures de formation sur 3 jours, les 6 repas, l’hébergement pour 2 nuits à l’hôtellerie de l’Abbaye et les taxes

– Arrivée à l’Abbaye le vendredi 8 septembre, après le dîner, entre 13h30 et 15h00. Départ le dimanche à 13h00.

– Les chambres de l’hôtellerie comprennent un lit simple et un lavabo. Les douches et toilettes sont situées sur chaque étage.

– Les zones de silence doivent être respectées.
Google Maps